Deux fléaux qui guettent le vendeur à domicile

Dans chaque article que je propose, vous retrouverez une expérience vécue. Cette semaine, j'ai voulu mettre en exergue deux fléaux qui à mon sens sont les causes d'échecs de beaucoup de vendeurs à domicile. Dans mes articles, il est beaucoup question de MLM, je parle donc des vendeurs à domicile, mais il en est de même pour les chefs d'entreprises, ou pour toutes les personnes qui ont des activités de travail intense.
Ces deux fléaux sont très liés l'un avec l'autre et vous allez y découvrir des similitudes. Certains vont même se reconnaître tant ces deux fléaux sommeillent en chacun de nous.

Le premier de ces fléaux, le MULTITASKING.
La définition en est simple: Le Multitasking est le fait de réaliser plusieurs activités à la fois.
Dans le MLM, énormément de personnes pratiquent le Multitasking, qui peut être positif et être un plus, mais qui est souvent négatif parce que à trop vouloir en faire, il y a de fortes chances que l'on ne fasse rien.
Certaines acteurs du MLM, se cherchent et commencent telle activité, puis telle autre, puis encore une autre.
Total, ils courent dans tous les sens et n'en font aucune sérieusement. En plus, là où ce phénomène est néfaste, c'est vrai, dans le « Marketing de recommandation » plus que partout ailleurs, c'est qu'au départ de l'activité très souvent, les premières personnes vers lesquelles le nouveau distributeur se tourne font partie de son entourage immédiat. Quand vous voyez Tata nini en lui disant chaque semaine « Je vais te parler d'un super produit que je viens de découvrir !!! ».  Même si c'est pour vous faire plaisir, au bout de quelques temps, Tata Nini, vous dira STOP!!!
Donc, que vous soyez dans le marketing où dans une autre activité, méfiez-vous du Multitasking. C'est un fléau qui peut au final vous faire perdre votre enthousiasme et qui est certainement une des premières causes d'échec dans l'industrie du marketing de recommandation.

Le second fléau est, la PROCRATINATION
La Procrastination, c'est l'art de toujours remettre à demain ce que l'on peut faire le jour même. Le procratinateur, n'arrive pas à se mettre au travail. Il va faire ceci, cela, mais ne va pas s'atteler réellement à une tâche bien précise. Du coup, il va courir un peu dans tous les sens, commencer tout et au final ne sera pas productif.
Dans certains cas, il va lui aussi faire du Multitasking et le résultat sera exactement le même, l'échec au bout du compte. Par contre, dans le cas du Procrastinateur, va apparaître le sentiment qu'il aura pourtant donné le meilleur de lui même. Faux bien entendu, le procrastinateur papillonne, il va de besogne en besogne, remet à demain celles qui ne le passionnent pas. A force de remettre au lendemain, arrive la fin de la semaine, la fin du mois, avec le constat que le résultat n'est pas au rendez-vous.

Pour réussir dans le marketing de recommandation, il faut faire en sorte de bannir ces deux fléaux. Chaque jour, vous recevez de nouvelles opportunités, des offres aussi alléchantes les unes que les autres.
Ayez à l'esprit que nous ne pouvons pas réaliser sérieusement plusieurs choses à la fois et qu'il ne faut pas remettre pas à demain ce qui peut être fait dans l'instant.

Le conseil de la semaine est donc:

Pour pouvoir s'atteler à une nouvelle activité, il faut être sûr que la première est réellement lancée, que vous avez tout fait et que désormais, vous pouvez vous investir dans une autre sans que la première en pâtisse. Et dans tous les cas, ne jamais remettre à demain ce qui peut-être fait de suite.

Alexandre JOURDAN

 Imprimer  E-mail